Brocantes et photos

Brocantes et photos

Le vallon des Carmes

LE VALLON DES CARMES

Au sommet du village s'ouvre le chemin des eaux et de leurs secrets. C'est dans une atmosphère rafraîchissante qu'apparaît le "Vallon des Carmes".
Entre rivières et cascades le sentier du vallon recèle une multitude de cachettes où la magie semble être maîtresse des lieux.
La balade se poursuit par un chemin dont chaque chute d'eau porte un nom précis.
Le "Gué du Fauvery" se franchit de pierre en pierre laissant deviner un jaillissement de plus en plus fort. Et dans un éclaboussement d'eau et de lumière se dévoile la "Cascade des Carmes".
Le Fauvery arrive sur les hauteurs de Barjols au niveau d'une falaise de tuf. Le dénivelé important entraîne une suite de trois cascades : les Carmes, le Gouffre aux épines et la cascade du Fauvery qui arrive au village au niveau de la zone artisanale des tanneries.

Le belvédère offre une vue imprenable sur la vallée.

A noter la statue d'une Vierge placée dans la falaise probablement après 1858.


Ce site naturel a été aménagé en 1996 par le Conseil Général.
QUARTIER DES CARMES

La première trace de la période industrielle des Carmes est un acte qui indique que le Sieur Gabriel Bougrain exploite une fabrique de papier en 1821. En 1859 elle est remplacée par un moulin à farine auquel s'ajoute en 1888 un moulin à huile.

En 1889, Adrien Vaillant installe une usine hydroélectrique qui permet l'éclairage public de Barjols (avant Marseille, ce qui fit la fierté des barjolais). Des secousses provoquent en 1907 la destruction d'une partie des bâtiments. Adrien Vaillant transforme alors l'usine en minoterie. Après avoir racheté les lieux, Monsieur Fassy en fit une tannerie. Après la guerre de 1939-1945, Monsieur Fassy construisit une nouvelle micro centrale qui fut vendue à Monsieur Duchamps, l'actuel propriétaire. Alors que l'arrêté autorise ce dernier à y installer deux micro centrales, il n'en exploite qu'une seule (la plus en amont).

Par la suite en 1981, la ZAC des Carmes s'installe en amont du site. Il s'agira de la dernière tentative de maintenir l'activité industrielle des tanneries de Barjols. Malgré d'importantes sommes investies, l'exploitation ne démarra pas. La fermeture définitive survient en septembre 1983.
Les bâtiments sont à l'heure actuelle occupés par des artistes et différents artisans.



Welcome! Le Vallon des Carmes At the top of the village opens the path of water and its secrets. In a refreshing atmosphere appears the "Vallon des Carmelites". Between the rivers and waterfalls trail valley contains a multitude of hiding places where magic seems to be hostess. The walk continues along a path that each waterfall has a specific name. The "Ford's Fauvery" is crossed from stone to stone suggests a burst of louder. And in a splash of water and light reveals the "Cascade of the Carmelites". The Fauvery reaches the heights of Barjols at a cliff of tuff. The hilly entails a series of three waterfalls: the Carmelites, the Chasm with thorns and the cascade Fauvery happens in the village at the artisan area of tanneries. The lookout offers a magnificent view over the valley. Note the statue of the Virgin placed in the cliff probably after 1858. DISTRICT OF CARMES The first traces of the industrial period of the Carmelites is an act which indicates that the Sieur Gabriel Bougrain operates a paper mill in 1821. In 1859 it was replaced by a flour mill in 1888 plus an oil mill. In 1889, Adrien Vaillant installs a hydroelectric plant that provides public lighting Barjols (before Marseille, which was the pride of barjola). Shocks in 1907 caused the destruction of some buildings. Adrien Vaillant then transforms the plant milling. Having bought the site, Mr Fassy made in a tannery. After the war of 1939-1945, Mr. Fassy built a new micro Central was sold to Mr. Duchamp, the current owner. While the order allows him to install two microwave power, it operates only one (most upstream). Subsequently in 1981, the BIA Carmelites moved upstream of. This will be the last attempt to maintain the industrial activity of tanneries Barjols. Despite significant investments, operation does not start. The final closure occurs in September 1983. The buildings are currently occupied by various artists and artisans.




28/11/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres